CityFeel

Rédigé par pg Aucun commentaire
Classé dans : La recherche, Développements Mots clés : Climat, Ville, Diagnostic, ICU

CityFeel est un appareil de mesures novateur qui augmente les connaissances dans le domaine du réchauffement climatique des villes pour permettre aux urbanistes et aux paysagistes de projeter des solutions d'aménagement efficientes élaborées à partir de références objectives et documentées, et aux autorités de planifier objectivement et de manière ciblée les interventions les plus appropriées.

En bref:

  • un microclimatmètre développé pour qualifier les aménagements urbains
  • démarche collaborative pour la constitution d'un référentiel objectif de pratiques d’aménagement
  • utile aux urbanistes, planificateurs, collectivités et décideurs
  • un outil d’aide à la décision
  • simplicité et mise à disposition des villes et communes sans frais

photo_microclimametre

Pour quoi faire:

  • diagnostic climatique = qualification objective de l’effet sur le climat des aménagements urbains
  • recherche et identification des meilleures stratégies climatiques des villes (plus efficaces, payantes, ...)
  • identification de nouvelles stratégies d’aménagements climatiques
  • calibrage de modèles numériques (échelle piétons)
  • liens transdisciplinaires, CityFeel qualifie également les ambiances sonores (soundscape) et la qualité de l’air (O3, NOx, CO, PM)

cityfeel_couches_information

Les villes sont le miroir de l'intelligence de leurs urbanistes et des autorités. Indiscutablement les urbanistes ont besoin de meilleures connaissances en matière d'urbanisme climatique s'ils veulent prétendre proposer des projets qui tiennent compte de l'effet îlot de chaleur. En même temps les autorités ont besoins de référentiels solides pour valider les investissements nécessaires à améliorer le climat de la ville.

CityFeel a pour objectif d'augmenter les connaissances dans le domaine de l'urbanisme climatique afin que les nouveaux projets de transformation des villes puissent intégrer objectivement les enjeux climatiques. Le projet part du postulat que pour améliorer les villes il faut d’abord bien les connaître. Pour cette raison nous avons d'abord développé un instrument novateur qui se présente sous forme de petit sac à dos qui contient les nombreux capteurs nécessaires à mesurer les paramètres climatiques, physiologiques, de qualité de l'air et constructifs (surfaces urbaines) à hauteur des piétons, couplé avec un dispositif de caméras hémisphériques qui permet de connaître visuellement en continu les conditions réelles du lieu au moment des mesures (ce qui revient à donner des yeux aux capteurs). Cette solution de sac à dos apporte une grande souplesse d'usage et permet de relever n'importe quel lieu de la ville (places, rues, parcs) à n'importe quel moment, et surtout d'être reproductible à loisir permettant ainsi d'avoir une idée plus fine de la dynamique climatique urbaine (cartes climatiques) des lieux sensibles, en vue de leur amélioration.

Projets de mesures et de recherche en cours

  • Klimaangepasste Stadtentwicklung (BAFU - ARE)
  • EC3, Edge Computing for City Climate Assessment (HES-SO)

Prix, reconnaissances

CityFeel a obtenu une reconnaissance au prix Prix climatique Zurich Suisse & Liechtenstein en 2016

Contact : Reto Camponovo - Peter Gallinelli

REQUEST

Rédigé par rc Aucun commentaire
Classé dans : La recherche Mots clés : réhabilitation, durable, quartier

Partenaires du projet

Objectif général du projet

Le projet REQUEST, dans le cadre du programme INTERREG V (axe 2, objectif spécifique 5), a pour but de mettre en place un dispositif et une équipe interdisciplinaire et transfrontalière autour de l’évaluation, le suivi, la valorisation et l’accompagnement de projets de quartiers en voie de réhabilitation en France et en Suisse. Ce projet permettra d’enrichir les compétences développées jusqu’à ce jour en matière de suivi et d’évaluation des quartiers durables (neufs), en intégrant la question des quartiers existants à rénover et à redynamiser, en valorisant les retours d’expériences suisses et français et en favorisant la compréhension et les pratiques communes de part et d’autre de la frontière. Le projet REQUEST, en s’appuyant sur un centre de compétences (réseau de partenaires, plateforme, centre de ressource, dispositif d’analyse), met en place une cellule d’aide à la planification auprès des collectivités publiques en vue d’élaborer des stratégies de revitalisation et réhabilitation des quartiers urbains sous l’angle de la durabilité. La finalité de telles démarches est d’améliorer le cadre de vie et réduire les nuisances (pollutions issues de la combustion des énergies, bruit), rendre plus attractifs ces quartiers pour les habitants et lutter in fine contre l’étalement urbain.

Vue synoptique du projet

REQUEST s'inscrit dans le cadre du Centre de compétences en urbanisme durable pour les régions transfrontalières, développé dans le précédent projet sQUAD. Le projet REQUEST comporte deux composantes principales : l'une consiste à accompagner des projets par une équipe d'experts pluridisciplinaire et transfrontalière et l'autre à enrichir l'observatoire.

Problématique et enjeux

La question des quartiers durables est aujourd’hui omniprésente dans les processus d’aménagement du territoire à l’échelle des collectivités, aussi bien en Suisse qu’en France. Plusieurs programmes d’encouragement et instruments sont proposés au niveau national depuis plus de 5 ans : les appels à projet écoquartiers en 2009 et 2011 en France et le nouveau label écoquartier; les outils et démarches Quartiers Durables (ARE, OFEN) et Sites 2000 watts (OFEN) en Suisse. La Région Rhône-Alpes a également initié des appels à projet et organise régulièrement des rencontres Quartiers Durables avec les collectivités et les professionnels.

Ces initiatives se focalisent généralement sur des quartiers plutôt emblématiques, avec une recherche de qualité bien supérieure aux exigences actuelles, mais tendent tout de même à se ‘démocratiser’ pour tout nouveau quartier. Néanmoins, la notion de quartier durable renvoie presque systématiquement à la construction de nouveaux bâtiments dans le cadre d’extensions sur des zones agricoles contrôlées, de réhabilitation et de valorisation de friches urbaines, industrielles, ferroviaires ou encore militaires. Pourtant, ces quartiers durables récents ou futurs ne constituent qu’une infime partie des tissus bâtis et urbains globaux actuels et futurs. Qu'en est-il des quartiers existants qui ne sont pas nécessairement en projet et qui, pourtant, auraient besoin d’un certain nombre d’interventions pour améliorer le cadre de vie de leurs habitants, impliquant des travaux de rénovation au sens énergétique et architectural, mais aussi, plus globalement, d’autres actions en matière de durabilité (mobilité, usages, liens sociaux, gouvernance, etc.). En matière d’aménagement du territoire, il y a un certain vide réglementaire concernant les quartiers existants et leur mise à niveau par rapport aux différents critères de la durabilité (si ce n’est des domaines techniques sectoriels comme le bruit). L’aménagement du territoire réglemente, à travers des plans de quartiers, uniquement les projets de constructions neuves, d’extension, de densification (zones villas par exemple) et de réhabilitation de friches urbaines (impliquant des déconstructions/reconstructions). Etant donné la dégradation du cadre de vie dans certains quartiers urbains parmi d’autres facteurs, les résidents sont ainsi toujours plus tentés de s’établir à l’extérieur des centres urbains, contribuant ainsi au fort étalement urbain observé dans certaines régions.

Dans ce contexte, l’objectif de REQUEST est bien d’élargir le champ d’analyse pour viser également des quartiers moins emblématiques et, notamment, des projets de réhabilitation urbaine et de transition vers la durabilité, ce qui soulève un certain nombre d’enjeux.

Quartiers pilotes

Ci-après une carte regroupant tous les quartiers pilotes des projets Interreg valorisés sur cette plateforme. En jaune, les 7 quartiers pilotes de REQUEST.

Pour de plus amples informations, rendez vous sur la plateforme www.eco-obs.net

sQUAD

Rédigé par rc Aucun commentaire
Classé dans : La recherche Mots clés : gouvernance, écoquartier

Partenaires du projet

sQUAD - Centre de compétences transfrontalier pour le suivi et la planification des quartiers durables, s'inscrit à la suite du projet Interreg IVA "Eco-Obs : observatoire transfrontalier des écoquartiers", mené de janvier 2009 à juin 2012. Ce projet fédérateur entre la Suisse et la France a été développé dans un contexte de multiplication des projets transfrontaliers d'aménagement qui font face à des méthodes, des pratiques et des législations bien différentes. Eco-Obs a permis de créer une plateforme internet et d'identifier les besoins, les questionnements et les défis dans la planification des quartiers durables ou écoquartiers.

Le projet sQUAD, piloté par la HES-GE / hepia et INES-Education, vise à :

  • déployer l’observatoire Eco-Obs sur des territoires transfrontaliers (agglo Genève, Arc Jurassien, Valais et Chablais),
  • enrichir la base de données de l’observatoire avec de nouveaux projets évalués (env. 15 quartiers pilotes), d’en tirer des retours d’expériences,
  • formaliser des lignes directrices et des cahiers des charges accompagnant les maîtres d’ouvrage dans la planification de projets de quartiers durables,
  • stimuler les réseaux d’acteurs autour de la thématique et des projets d’urbanisme durable,
  • organiser des formations continues renforçant les compétences des porteurs de projets (architectes, promoteurs, collectivités, bureaux d’étude),
  • créer, in fine, des centres de compétences au niveau des territoires transfrontaliers permettant un suivi et le pilotage sur le long terme des quartiers durables.

 

Climat urbain

Rédigé par pg Aucun commentaire
Classé dans : La recherche Mots clés : Climat, Ville

Climat, confort et santé dans les villes

Le leea(1) étudie la dynamique de la ville pour que cette dernière évolue dans un sens plus qualitatif et de bien-être pour ses habitants. Il s'agit de mettre à disposition des collectivités et des urbanistes des références et des données objectives pour leur permettre de mieux dessiner la ville de demain et prendre
les bonnes décisions.

Un ballon au-dessus de la plaine de Plainpalais

 

Une campagne de mesures des propriétés physiques de l'air de la ville permet d'établir l'effet des aménagements urbains et des constructions sur le climat urbain qui à son tour conditionne la qualité de vie de la ville. A ce titre des profils de température et de mouvements d'air verticaux complètent des mesures au sol. Dans une deuxième phase, les mesures seront complétées par des indicateurs de qualité de l'air (pollution atmosphérique).

Projets de mesures et de recherche en cours

  • climaCity : mesures climatiques urbaines de longue durée
  • moodCity : mesures en mouvement des ambiances urbaines (du ressenti) au niveau des piétons
  • tVeg et envVeg : évaluation de l'impact des toitures et des façades 'vertes'
  • therSol : quantification de l'impact thermique des surfaces végétales (sols) en ville

A venir :

  • healthyCity : mesures en mouvement de la qualité de l'air au niveau des piétons

Contact : Peter Gallinelli - Reto Camponovo

Territoire et énergie

Rédigé par pg Aucun commentaire
Classé dans : La recherche Mots clés : territoire, ville, gouvernance

La planification énergétique - moyen de développement du territoire

La prise de conscience du rôle des émissions de CO2 sur les changements climatiques et la diminution des ressources pétrolières, nous poussent à revoir notre rapport à l’énergie. Une utilisation rationnelle de celle-ci et la promotion des énergies renouvelables sont plus que jamais à l’ordre du jour. A nous d’innover et de revoir nos modes de vie.

A ce titre, il est important d’intégrer cette conscience au niveau du développement territorial, afin d’introduire déjà des mesures bien en amont du bâti, c’est-à-dire à l’échelle de la planification du territoire. Les moyens ? – notre challenge.

Contact : Gilles Desthieux

Fil RSS des articles de cette catégorie